On pourrait citer à répétition des exemples de travaux d’infrastructure défectueux qui ont été repris aux frais des contribuables. Je donne à titre d’exemple, tout près de chez moi, un viaduc sur le boulevard Duplessis qui a été reconstruit, défait et rereconstruit parce que le mélange de ciment utilisé était inadéquat. Je parierais que beaucoup de gens peuvent également citer des exemples de nids de poules ou crevasses sur des routes qui ont moins de 5 ans. Ne me parlez pas de nos hivers rigoureux. Le Maine et même le Nouveau Brunswick sont directement à l’est de notre province et ont des hivers comparables… sinon pires depuis quelques années . Or, la différence de qualité des routes est étonnante. Il faut aller se promener dans l’est à chaque année pour s’en rendre compte. Selon des informations obtenues de constructeurs dans la Beauce, les raisons sont simples: qualité médiocre de l’asphalte utilisée et préparation du fond de route ‘butchée’ . Pourquoi ? Évidemment, ce n’est pas parce qu’ils sont incapables de faire aussi bien que les constructeurs de l’est. Donc, mon opinion est simple et directe sur le sujet: l’industrie limite la qualité (durabilité)du résultat afin de maximiser les profits et surtout assurer du travail en permanence.
Ma suggestion? Mon fils s’est acheté une Kia Sorento. Garantie ? 10 ans pour les parties les plus importantes de la voiture…sans coût additionnel pour l’acheteur. C’est long 10 ans pour une auto… D’ailleurs, la plupart des fabricants automobiles offrent (avec ou sans frais) des garanties de 3, 5 ans sinon plus. On peut avoir une garantie de 3 ans sur un IPAD. Avez-vous vraiment besoin d’une garantie pour un IPAD? Si oui, vous souffrez nettement d’insécurité. En fait, on peut obtenir, avec ou sans frais, une tonne de garanties sur un paquet de produits qui souvent n’ont pas besoin de garanties car les risques de défectuosité sont faibles.
Donc, si j’étais le PM, à l’avenir, au Québec, toute infrastructure publique ou parapublique devra s’accompagner d’une garantie de durabilité de 5 ans. Si un fabricant de séchoir à cheveux qui coûte $16 peut donner une garantie d’un an. Si un fabricant de produit quelconque a assez confiance en son produit pour donner une garantie de 5 ans sur son fonctionnement, les constructeurs du Québec qui empochent 22, 45, 425 millions pour un route, un viaduc, un hôpital devraient être en mesure de démontrer aux contribuables que les travaux qu’ils exécutent sont fiables et durables. Et si les constructeurs refusent, ceci viendra appuyer ce que j’avance dans le premier paragraphe. Ça me semble un minimum logique. Et si ça ne fait pas leur affaire, invitons les constructeurs US et autres provinces à soumissionner sur les travaux à effectuer.

Les shows en plein air et le FEQ

Posté par : Raymond Hébert dans divers le 25-07-13 | Pas de commentaires |

Les shows en plein air et le FEQ

 L’horaire et les accès au site

On est mardi le 24 juillet. Il fait beau. Je suis dans une foule qui attend l’ouverture des barrières sur les plaines d’Abraham pour assister au 2ième show de sir Paul McCartney à Québec. J’ai déjà mon ruban à $100.00 autour du poignet et j’attends l’ouverture des barrières PRÉVUE pour 18h30. Il est 19h40 quand je franchis les barrières. Honnêtement, les cones orange sur le boulevard de la capitale, c’est rien à comparer avec le mode d’accès au site organisé par le FEQ. On ne réduit pas 3 voies à 2. On essaie dans une première étape de comprimer à 15 un mur de 100 personnes qui avancent péniblement. Et pour la finale, on recomprime le tout sur 4 voies d’accès. Wow. Je constate autour de moi que la majorité des gens sont en tab…$* »!?$& et j’entends la madame de le FEQ qui donne un interview à radio-canada pour dire que tout se passe bien. Sur ce, je me suis dis, qu’est-ce que ce serait si on considérait avoir des problèmes…

Pendant ce temps-là, tous ceux qui ont payé leurs billets $33.33 à la dernière minute étaient confortablement assis dans la pente depuis une demi-heure. Ok j’ai ma première leçon…

Gens du FEQ, arrêtez de dire aux gens que l’ouverture est à XhXXm. Pour aucun show du FEQ auquel j’ai assisté (festival d’été inclus), l’ouverture des accès a eu lieu à l’heure prévue. La réalité c’est: l’ouverture se fera quand tout le personnel sera en place et surtout quand tous les tests de son des artistes invités seront terminés. Ceci ne donne à peu près jamais l’heure prévue car les besoins des artistes sont la priorité.

Pour ce qui concerne les accès au site, si vous êtes capable d’installer une scène immense de plus de 100 pieds de long avec des tours de son et des écrans à 50 pieds dans les airs, vous êtes capables de doubler tripler les tentes d’accès. 12 accès c’est 3 fois plus vite. Et oui, ca vous force à engager du personnel supplémentaire pour contrôler ces accès mais je ne pense pas que cela exige de gros déboursés car la plupart de ces personnes ont probablement leur accès gratuit pour ces 2 heures de travail. Un accès à $100.00 c’est bien payé pour 2 heures à tâter des packsack et des sacs à main…

Et si vous manquez de motivation pour améliorer votre mode de fonctionnement, pensez à Target qui a comme principal objectif d’avoir AUCUN délai d’attente aux caisses…

 La vue

A moins d’être dans la section à gros prix à $200.00, vous risquez de voir seulement la moitié de la scène. Surtout si vous ne vous êtes pas présentés une heure ou plus avant l’ouverture. Pour moi, le micro de sir Paul était exactement entre les 2 jambes du technicien à droite de la tour centrale. Ya pas à dire, on est loin du palais Montcalm et même du vétusque Impérial sur St-Joseph. Oui mais ya des écrans ? Écoutez, si je veux voir un show sur un écran sans être obligé de faire la file pendant une heure, rester debout pendant 3 heures, faire du cellulaire pour retrouver mon monde, faire la file pendant 10 minutes pour faire pipi (on oublie pour d’autres besoins), l’ambiance n’y est y pas dans ces toilettes bleues… eh bien! je vais l’écouter chez moi sur un écran 55 pouces, un son parfait que JE contrôle et en plus j’aurai le loisir de dire à l’artiste: arrête 5 minutes, m’en va me chercher un pepsi avec des chips. ET AUCUN RISQUE DE PLUIE. On me dira: oui mais Raymond, du LIVE c’est pas pareil, ca ne se compare pas. Effectivement, je pense qu’on est mieux de ne pas comparer… Ca me fait rire quand on parle de live. La plupart des spectateurs sont à une distance où les artistes ont l’air d’allumettes dans un carton et ont beaucoup plus les yeux rivés sur un écran géant où souvent il y a déphasage d’une demie seconde entre l’image et le son. Fatiguant à la longue quand tu es totalement à jeun… Oui mais Raymond, y a l’ambiance de la foule. Sur ce, je dois concéder mais daaaans vie faut évaluer le pour et le contre. Pas sûr que le LIVE est toujours le meilleur choix. Moi, avec très peu d’imagination, j’assiste vraiment à un show dans ma maison. Et si ca vous prend plus de LIVE comme on dit, invitez vos amis. Ils feront la foule avec joie.

Oui ca prend des techniciens pour le son et les effets visuels mais est-ce  nécessaire d’avoir une tour gigantesque en plein centre de l’espace que devrait occuper les spectateurs? La réponse est non. J’ai observé en vidéo quelques  sites de spectacle plein air dans le monde et la plupart ont des installations réduites au sol. Votre nouveau compétiteur a compris lui. Yen aura pas de tour à Céline Dion. Et contrairement à ce que plusieurs pensent, cette fameuse tour qui bloque la vue des 2/3 des spectateurs quand c’est plein, est en bonne partie une section VIP. Pas de problème avec le VIP… ayant profité moi-même quelques fois mais de grâce… pas au détriment des 2/3 des spectateurs..

Gens du FEQ, on a l’impression que vous vous inspirez fortement des façons de faire de votre principal fournisseur (Bell) en matière de fonctionnement. Agressif pour ne pas dire arrogant en matière de vente (surtout cette année et vous avez sûrement compris sans que j’explique…) et plutôt insouciant en matière de service à la clientèle. Et SVP, ne revenez plus jamais avec une histoire d’avantage exclusif de pouvoir downloader 2 tounes par internet. 3 cashews tant qu’à y être…

 Le spectacle et Sir Paul

Pour le DJ qui a précédé Paul… gens du FEQ, à l’avenir, appelez-moi. Je vous charge rien. J’aurai juste besoin de mon IPOD et je vous garantis que la table sera mise pour LA vedette qui suivra. Non mais quo cétècà… et j’étais pas seul à le penser.

Pour le maître… Impressionnant le monsieur. 71 ans. Généreux, charmant, sympatique, amusant, de la grande classe. J’aimerais bien qu’il soit mon ami… Je suis guitariste gaucher… 😉  Il a fait beaucoup d’effort pour  nous parler en français. Je ne lui demandais même pas cà. Il ne joue jamais ma pièce préférée (rocky racoon) mais je ne lui en veux pas. Si quelqu’un  a réussi à déconnecter, Live and let die l’a réveillé. Ca pétait le feu. C’est le moins qu’on puisse dire… Complicité totale avec ses musiciens. Pensée touchante pour les gens de Lac Mégantic. Je regarde le ciel pour la deuxième fois du show. Pas pour regarder la lune mais pour éviter qu’une larme coule le long de ma joue. Mégantic. On l’avait bien compris cette fois. Avec Stevie (Wonder) on était pas trop sûr au début… Bon Ok, il a perdu un peu de voix depuis 2008 mais on s’en fout. 71 ans, rappelez-vous… C’est le symbole d’une génération (la mienne). La magie d’une première fois ne pouvait y être mais le show pouvait difficilement être meilleur. 10/10. Oui, j »aurais bien aimé voir le visuel sur la scène principale mais quand on ne voit que la moitié de l’écran, le feeling baisse de 2 (é)crans…

Merci quand même au FEQ de nous l’avoir ramené mais désolé… ca ne compense pas pour les ratés en matière d’organisation.

En terminant, de grâce, ne vous fiez pas aux médias pour vous faire une opinion. La colonie artistique et toute la classe médiatique a de multiples traitements de faveur pour leur rendre la vie beaucoup plus agréable dans ce genre d’évènements… et certains sont carrément là pour en faire la promotion…  Alors pour eux, tout va nécessairement bien même quand ca va mal. Et si quelqu’un commence à vous exposer une autre vision des choses, commencez par lui demander s’il était là et si oui, où il était…. Vous saurez si ca vaut la peine d’écouter.

 L’avenir

Depuis 30 ans, mon épouse et moi achetons nos macarons pour le festival d’été. Je n’ai jamais considéré ces macarons comme des billets de spectacle pour lesquels j’évalue au départ si les artistes me plaisent suffisamment pour payer le prix. J’ai toujours considéré ce macaron comme une taxe volontaire pour contribuer à la qualité de vie de Québec en début de période estivale. Pas clair et un peu fou ? Mais c’est cà et, que cà. D’ailleurs, pour moi, le festival d’été c’est beaucoup plus les artistes à découvrir (Donald Charles, Jessie Cook, The Holmes Brothers…) que les has been qui ont souvent perdu la passion et la voix. Les découvertes je n’en fais presque plus depuis quelques années. Alors, l’an prochain, je résilie mon bail à perpétuité et je ferai comme de plus en plus de gens: je grafignerai les bords de clôture. Qu’est-ce que ca change dans le fond? Au carré d’Youville, on peut tout voir et entendre sans payer.  Au pigeonnier, on refuse tellement de monde qui ont pourtant leur macaron et sur les plaines, j’ai identifié des endroits où on voit très bien les écrans. J’ai même vu des endroits où on pouvait s’asseoir sans avoir la tour de Babel qui bloque la vue et où ya pas de file d’attente…

Merci quand même au FEQ pour les moments souvent inoubliables  des 30 dernières années mais vous avez du chemin à faire avant que je recontribue et comme vous considérez que tout va bien selon ce que l’on voit et entend dans les médias… je n’espère aucun changement.

Raymond Hébert,   ex-macaroné

Un nouveau colisée à Québec

Posté par : Raymond Hébert dans divers le 04-09-12 | Pas de commentaires |

Personnellement, je ne tiens pas au retour des Nordiques. Comprenez moi bien. Je ne suis pas contre. Je dis juste que j’ai appris à vivre sans cà. J’ai même appris à considérer que mon club c’est le Canadien (pas été facile…). Par contre, après 60 ans, le colisée devait être reconstruit. Et considérant les quelques milliards en infrastructure qui sont et seront octroyés à la région de Montréal (ponts tunnels stade prolongement métro etc…), on a pas à être gêné de la contribution de tous les québecois pour 200$M. Je fais confiance au maire Labeaume pour minimiser les dépassements de coût. Il n’aime pas avoir l’air fou.

Vous direz que ces 200$M auraient été mieux investis en santé ? Probablement. Mais je doute que cela aurait paru dans les services au citoyen dans un budget santé annuel de 29 milliards. Et ne sous-estimez pas le pouvoir du bonheur des gens sur leur santé mentale. C’est pas pour rien que la théorie du docteur Patch est reconnue. Juste longer un corridor d’hôpital couleur vert de gris me rend presque malade. Y aurait pas moyen de changer de couleur de temps en temps…

Ok je m’éloigne un peu. Désolé.

Ce qui me convainc de respecter le projet, c’est les photos des jeunes de 10, 20, 30 ans dans le journal de Québec, enthousiasmés par le projet. Je me dis: c’est leur avenir qui se prépare. Ils y croient et c’est important pour eux ? Alors GO pour le colisée, les Nordiques et tant qu’à y être… une coupe Stanley en 2018.