Je ne me souviens pas exactement du premier achat sur internet. Il doit dater de 2001 ou 2002. Mais je suis convaincu que le produit devait être très peu dispendieux et j’ai dû me reprendre plusieurs fois avant d’accepter pour une première fois de fournir les informations de ma carte de crédit pour effectuer le paiement.

Aujourd’hui, j’effectue des achats en ligne régulièrement et l’opération est aussi banale que l’achat d’une boîte de céréales dans un marché d’alimentation.

En 2007, plus de 8.4 millions de canadiens de 16 ans ou plus ont fait en moyenne 8 commandes , d’une valeur total de $1520 (réf. Statistique Canada).

Les achats en ligne ne doivent pas être si risqués s’il y a autant de monde qui ont adopté ce mode d’achat… Personnellement, j’ai dû faire environ 200 achats et je n’ai jamais eu de problème. Mais, il faut pour cela respecter certaines règles:

  1. Réaliser que certains produits sont à risque. Si vous devez examiner à la pièce toutes vos tomates avant de les mettre dans le sac, vous êtes peut-être mieux d’éviter les types de produit qui nécessitent un tel examen. Je pense également qu’il vaut mieux y réfléchir avant d’acheter une guitare acoustique sans l’avoir essayée. Par contre, je ne vois pas de problème à acheter une lentille de caméra Canon ou une perceuse Black & Decker modèle XYZ.
  2. Choisir des sites reconnus.Vous n’avez pas à craindre un achat en ligne chez Amazon.ca ou Musician’s friend. Ces compagnies ont des chiffres d’affaire beaucoup plus importants que la totalité des magasins présents dans votre entourage. Leur réputation est essentielle pour leur succès.
  3. Utiliser une tierce partie pour effectuer vos paiements. (à discuter plus tard…)

Les achats en ligne présentent quand même des avantages importants:

  1. Les horaires de magasinage… 24 heures par jour, 7 jours par semaine
  2. Vous n’avez pas à jouer dans le trafic pour vous rendre au magasin.
  3. Vous n’attendez pas à la caisse pour effectuer votre paiement.
  4. Vous avez accès à une multitude de produits non disponibles dans le magasin près de chez vous.
  5. Le prix est souvent moindre ou du moins ou vous au moins la possibilité de comparer facilement et rapidement les prix d’un site à l’autre. Dailleurs, certains sites sont spécialisés  uniquement dans la comparaison des prix. Exemple: Shopbot.ca …imaginez-vous dans le trafic un jeudi soir, vous promenant d’un magasin à l’autre pour voir si vous ne pourriez pas économiser $20.00 sur un produit. C’est pourtant ce que font  une multitude de consommateurs.

Pour moi, l’avantage #4 m’apparaît le plus important. Je ne compte plus le nombre de produits achetés chez Dickblick qui étaient non disponibles dans le plus important centre d’accessoires pour la peinture au Québec (Omer Deserres).

« Il n’est pas question que je donne les informations de ma carte de crédit sur internet »

Si vous discutez avec le consommateur n’ayant jamais acheté sur internet, un argument revient constamment: « Il n’est pas question que je donne les informations de ma carte de crédit sur internet ».

Il faut se faire une raison, les billets verts ne circuleront jamais  sur internet. Il reste donc le plastic. Je comprends l’insécurité d’un internaute qui donnera ses informations pour la première fois.

  • Qui peut lire mes informations ?
  • Dans quelle base de données vais-je me retrouver ?
  • Qui a accès à cette base de données ?
  • Est-ce que l’accès est vraiment sécurisé ?

Il est malheureux que ces gens se privent d’un achat en ligne pour de telles raisons. Pour éliminer ce stress, j’effectue personnellement mes achats avec Paypal . Quelques compagnies offrent le même service mais Paypal est la compagnie la plus reconnue mondialement pour ce type de service.

Vous pouvez ainsi régler un achat en ligne à partir d’un compte de banque, une carte de débit ou une carte de crédit. Paypal ne vous charge aucun frais. Ni pour l’ouverture d’un compte. Ni pour les transactions. Il faut en conclure que Paypal fait son argent en obtenant un escompte sur la vente.

Vous n’avez pas à donner l’information sur vos cartes de crédit à toute la planète. Une seule entité détient vos informations: Paypal.

C’est quand même beaucoup mieux que toute la planète… et vous pouvez également modifier votre source de paiement à n’importe quel moment.

Voici le processus:

  1. Vous êtes sur un site d’achat en ligne.
  2. Vous choisissez un ou des produits qui vous intéressent.
  3. Vous confirmez vos achats.
  4. Vous indiquez votre paiement via Paypal.
  5. Vous serez automatiquement redirigé vers le site Paypal.
  6. Paypal vous demandera de vous identifier.
  7. Paypal vous montrera la facture et vous demandera si vous êtes d’accord pour qu’il effectue le paiement au vendeur.
  8. Si vous confirmez le tout, Paypal débitera automatiquement la source de paiement (carte de crédit ou autre) préalablement déterminée par vous-même.
  9. Paypal vous enverra un courriel détaillé pour vous informer sur la transaction

Il faut l’expérimenter une seule fois pour constater comment le processus est simple et à partir de ce moment, les achats en ligne seront pour vous des achats de boîtes de céréales dans un marché d’alimentation.

Sur ce… je vais magasiner.

Le contrôle de vos communications internet

Posté par : Raymond Hébert dans informatique le 04-11-10 | Pas de commentaires |

Il y a une dizaine d’années, l’utilisateur désirant exercer des activités quelconques sur internet était contraint à utiliser  un logiciel pour activer sa connexion avec son fournisseur internet. Aujourd’hui, la plupart des gens ont une connexion internet établie en permanence. De plus, bon nombre d’utilisateurs laissent leur ordinateur ouvert en permanence; ce qui, évidemment augmente les risques d’intrusion. Oui, il est effectivement possible d’activer/désactiver au besoin cette connexion. À titre d’exemple, avec Windows 7 l’opération s’exécute ainsi:

  1. Menu démarrer
  2. Panneau de configuration
  3. Afficher l’état et la gestion du réseau
  4. Se connecter ou se déconnecter

Mais cet exercice est fastidieux et ne sécurise pas ce qui se passe lorsque vous êtes connecté.

Tout le monde a également constaté qu’une multitude de logiciels sont  gratuitement disponibles sur internet. Sans vouloir développer une paranoia collective, bon nombre de programmeurs ont les connaissances pour développer un outil pour créer une faille dans votre sécurité.

J’imagine bien un logiciel qui installerait 2 exécutables se surveillant mutuellement pour s’assurer qu’ils sont actifs, qui enregistreraient les touches clavier de l’utilisateur et qui ouvriraient un port de communication pour acheminer des informations privées à une adresse choisie sur internet à un moment où il y aurait absence d’activité prolongée sur l’ordinateur d’un utilisateur. C’est une des raisons pour lesquelles un pare-feu efficace et activé en permanence est essentiel. Le pare-feu fourni par Microsoft et intégré à tous ses systèmes d’exploitation est d’ailleurs suffisant.

Si vous êtes curieux sur le rôle du pare-feu, vous pouvez consulter l’information présente à cet endroit. En résumé, un pare-feu a pour principale fonction de contrôler la  sortie d’information vers les réseaux principalement le réseau internet.

Il ne faut pas imaginer que tous les logiciels gratuits contiennent du code malicieux mais bon nombre provenant parfois de compagnies reconnues, sont en partie des logiciels espion (spywares) et ceci se fait souvent à votre insu.

Certains ont cru que la solution était d’utiliser des logiciels anti-spyware.

Ce n’est pas le cas.

Il faut s’y faire. Internet est devenu un outil efficace pour savoir ce que vous faites et ce que vous aimez. Or, ces informations ont une valeur non négligeable pour une multitude d’entreprises commerciales.

Un pare-feu, un antivirus et un routeur exerceront un contrôle important mais partiel des informations présentes sur votre ordinateur mais il faut oublier d’en arriver à un contrôle total. Vous perdez votre temps. Le seul moyen efficace de ne jamais fournir des informations sur internet est de ne jamais utiliser internet. Triste solution n’est-ce pas?

Alors, qu’est-ce qu’on fait?

Rien.

Si…

  1. votre pare-feu est activé
  2. vous utilisez un logiciel antivirus reconnu
  3. vous utilisez en plus un routeur (avec la sécurité activée)
  4. vous n’installez pas toutes sortes de logiciels de sources inconnues

…votre protection est suffisante.

Vous pourriez en plus vous procurer un logiciel comme internet lock qui vous demandera de valider toute activité sur vos ports de communication mais je suis convaincu qu’après quelques jours vous considèrerez qu’une gestion permanente de tous les accès internet est un exercice beaucoup trop fastidieux. De plus, tous ces logiciels ne sont pas gratuits.

Malgré tout, si vous êtes curieux sur les communications qui se font entre votre ordinateuret et les réseaux (internet ou autre), je vous suggère ce petit logiciel utilitaire fourni gratuitement par la compagnie  Sysinternals qui a d’ailleurs été acquise par Microsoft en 2006.

Personnellement, j’utilise sans problème ce logiciel depuis plusieurs années et son usage demeure très simple. Il n’y a malheureusement pas d’installation automatisée. Installez donc simplement les fichiers dans un répertoire quelconque et le logiciel sera opérationnel.

Que fait le logiciel ?

Il vous indique en temps réel toutes les communications établies par les logiciels de votre ordinateur et les réseaux (internet y compris).  Le logiciel vous permet de couper toute communication qui vous paraît suspecte mais je vous suggère au préalable d’interroger Google sur les différents logiciels présents dans la liste et vous constaterez que dans presque tous les cas, leur présence est tout à fait explicable. Le bouton droit de la souris vous permettra également d’avoir des informations sur vos visiteurs (whois).

Bonne analyse…